Témoignage de Veyra


Le culte de vaudou est aussi et surtout une sorte de médecine traditionnelle. Si elle relève d’une pratique étrange, elle l'est d’autant plus qu’elle arrive à guérir certains patients.. à tel point que dans certaines régions d’Afrique, médecine moderne et médecine traditionnelle se mélangent désormais. En Afrique, la médecine traditionnelle la plus répandue est d’ailleurs le Vaudou : elle était pratiquée avant l’arrivée des colons et est encore aujourd’hui utilisée en premier recours par 80 % de la population au Bénin. Le principe du Vaudou est de croire en l'âme et aux esprits pour trouver un remède qui soignera le corps et l’esprit grâce à la nature. Une sorte de thérapie spirituelle relevant de sa propre conception de la médecine : les guérisseurs vaudous prennent le malade dans son ensemble, corps et esprit. Les rituels, les incantations et les remèdes sont proposés au patient pour renouer ses liens profonds avec la terre et la nature et le rattacher à l'univers. Pour eux, l'homme est un tout, indissociable de son environnement et de la nature qui l’entoure.

Les marchés béninois sont d’ailleurs remplis d’étales d’objets vaudous appelés « grigris ». On y retrouve notamment des petits cadavres d’animaux et d’oiseaux séchés, des crânes, des racines et feuilles. Ils sont supposés éloigner le mauvais oeil, guérir nos proches et protéger nos familles. Ces grigris sont souvent associés à la magie noire puisque dans les premières heures des pratiques vaudous, ils étaient utilisés pour lancer des maléfices et des sortilèges. Aujourd'hui, ils ne servent qu'à la médecine et rassurent les plus supersticieux.

Contacte:
whatsapp: 00229 91558465

Télephone: 00229 91558465
Email: voyantbienfaiteur@gmail.com